Un petit texte insolite d'une de mes amies,
exaltant son amour de l'eau et son désir
d'océans, m'a inspiré ce sonnet.

Pourquoi insolite ? Parce que c'est une
sorte de poème en prose, très éloigné
de son inspiration habituelle.
Mes carnets d'été de M-F Salvia
En effet, lorsqu'elle
prend la plume
de temps à autre,
c'est pour écrire,
dans un tout autre
registre, de délicates
historiettes qui
racontent par petites
touches, avec humour
et tendresse, la
vie de son village.

Février 2020.
Le poète et l'Océan

Divagation marine


Fuir ! Partager ma vie avec vous, Océans !
Avec vos en arcs-en-ciel, vos cheveux de sirène,
Avec le goût du sel sur vos lèvres d’arène
Et le mugissement de vos ressacs géants !

Loin des obsessions qui m’enchaînent céans,
Partir ! M’abandonner au courant qui m’entraîne,
À la nuit bienveillante, à l’aube souveraine
Dans l’appel ébloui des horizons béants !

Le flux et le reflux qui rythment votre haleine
Nourriront mon extase à votre cantilène
Au fil des jours frôlés de varechs doux et bruns.

Et quand, le soir venu, j’aurai ferlé mes voiles,
Le visage tanné d’aquilons et d’embruns,
Je trouverai l’Oubli parmi d’autres étoiles.