Autre exercice de style.


Ce sonnet, construit sur quatre rimes, a une particularité : si l'on fait abstraction du genre des rimes, il n'en présente que deux.
En effet les rimes des tercets sont phoné-tiquement les mêmes que celles des quatrains, mais le genre en est inversé.
On les appelle parfois "rimes hétérogènes" ; l'Oulipo les a même qualifiées de "rimes hétérosexuelles" !


C'est le même schéma que celui du célèbre « Sonnet en X » de Mallarmé (voir : Florilèges
/Poètes d'hier et de jadis ♥♥ /Mallarmé /1).

Février 2013.
Poète écrivant à la lumière de la lune

J’écris…

J’écris tant que le soir
Éclaire encor ma feuille
Mais les mots que je cueille
Ne parlent pas d’espoir.

Le ciel est un miroir
Où ma plume s’endeuille,
Je crains qu’elle ne veuille
Plus rimer qu’avec noir.

J'écris, sans plus y croire.
C'est la fin de l'histoire,
L'adieu de mon recueil…

Tel un reflet d'ivoire,
La lune ouvre son œil
Sur l’eau de ma mémoire.